Contactez-moi au 07 81 78 62 62

Le yoga et le sport

Le yoga est une pratique qui peut être utile en complément d’un sport. De plus en plus de sportifs se sont mis à la pratique du yoga ces dernières années afin d’améliorer leur condition physique et mentale. Que ce soient des surfeurs, des golfeurs ou encore des athlètes, tous font  l’éloge des bienfaits du yoga sur leur pratique sportive.

Le yoga est une pratique complémentaire grâce à son travail sur le physique, le mental et l’esprit.

Yoga et surf 

 

Le surf est un sport complet qui allie le mouvement du corps avec celui de la vague. Le surf et le yoga sont des pratiques basées sur le ressenti du corps et sur la concentration. Le yoga est un atout pour améliorer son surf que ce soit sur le plan physique ou sur le plan mental.

  • Sur le plan physique

Le surf est un sport exigeant pour les muscles du dos et des bras.

Le yoga balinais est axé sur le travail du corps afin de le gainer, l’équilibrer et l’assouplir. Grâce aux postures, chaque partie du corps est renforcée et équilibrée. Le renforcement du corps permet au surfeur de tenir plus longtemps sa session et de pouvoir enchaîner plusieurs sessions.

L’équilibre est un aspect important du yoga avec ses nombreuses postures d’équilibre. En surf aussi l’équilibre joue un rôle important dans la phase de take off et la phase de glisse. Le yoga permet d’apprendre à entrer dans des postures d’équilibre en se concentrant et en maîtrisant son corps. La maîtrise du corps pendant l’effort permet d’éviter les blessures. Le yoga balinais permet d’apprendre à ressentir son corps et ses muscles en restant plusieurs respirations dans la posture. Ainsi, comme en surf, il faut apprendre à entrer et à sortir de la posture.

Le yoga balinais travaille beaucoup la souplesse, ce qui peut faire défaut chez certains surfeurs. Un corps qui se muscle sans être étiré entraîne le raccourcissement des muscles et donc un manque de souplesse. Or la souplesse est importante pour réaliser des mouvements plus amples, mieux travailler sa position en surf et éviter les blessures.

Une séance de yoga pratiquée avant une session de surf permet de chauffer les muscles, de les étirer, de détendre le corps, travailler sa respiration et de se concentrer.

Une séance de yoga pratiquée après une session de surf permet de détendre les muscles afin d’éviter les courbatures et les blessures.

Les séances de yoga permettent aussi de contrebalancer les effets physiques du surf et de rééquilibrer le corps.

Une bonne respiration est indispensable au surfeur. Le yoga balinais est une pratique guidée par la respiration. Les mouvements sont coordonnés au souffle ce qui est important dans la pratique d’un sport. Chaque mouvement lié à la respiration se fera de manière moins brutale pour le corps et permettra de pousser plus loin le corps dans l’effort.

Le yoga balinais grâce au pranayama permet de travailler sa respiration et d’être plus endurant lors de la pratique du surf.

La gestion du souffle acquise lors de la pratique du yoga est un atout considérable lors de la pratique du surf. Le souffle est régulier, et la récupération plus rapide. Coordonner son souffle au rythme des postures est comme coordonner son mouvement au rythme de la vague. Aussi lors d’une chute, il est essentiel de contrôler sa respiration et de rester calme afin de ne pas gaspiller son oxygène inutilement sous l’eau.

  • Sur le plan mental

Que ce soit à travers les asana, les exercices de respiration ou de méditation, la concentration est un atout dans le yoga. Il faut être concentré sur le moment présent pour entrer dans la posture et en sortir. En surf, il faut aussi être concentré pour prendre la vague et ne pas perdre cette concentration entre deux vagues. La méditation est un atout pour apprendre à se concentrer et aussi à visualiser l’objectif à atteindre, la vague à prendre.

De nombreux surfeurs professionnels se sont mis au yoga d’une part pour améliorer leur corps et d’autre part pour travailler la concentration très utile pour les compétitions.

Pour Gerry Lopes « Les bénéfices que le yoga peut avoir sur le surf vont très loin. Que ce soit au travers de la force, de la souplesse, ou simplement d’une meilleure respiration, toutes ces aptitudes sont très importantes pour le surf. »

Kelly Slater s’est remis à la pratique du yoga pour remédier à son manque de souplesse. Selon lui « la plupart des blessures étaient la conséquence de raideurs articulaires, de contractures musculaires ou de déséquilibres posturaux, et le yoga est idéal pour y remédier, tout en permettant de travailler la respiration. »

Yoga et golf

 

Le golf est un sport exigeant alliant maîtrise du mouvement et concentration. Le yoga est un excellent complément afin d’améliorer le physique et le mental.

  • Sur le plan physique

Le golf est un sport qui engage tout le corps en particulier le dos, les épaules et le cou. C’est un sport asymétrique car le swing se fait toujours du même côté. La musculature est donc plus développée d’un côté que de l’autre. Le yoga balinais permet de travailler la musculature en profondeur et de manière équilibrée. Les muscles du dos sont vite renforcés ce qui est indispensable pour éviter les blessures lors de torsions répétées comme avec le swing.

Le swing étant un mouvement nécessitant force et flexibilité du haut du corps. Le yoga balinais travaille beaucoup avec les torsions et les extensions du dos afin d’augmenter la flexibilité du dos. Au fil de la pratique du yoga, on apprend à rester dans une posture sans ressentir de gênes, en utilisant les bons muscles et en faisant circuler la respiration dans les zones sous tension.. La compréhension et l’écoute du corps sont indispensables dans la pratique du yoga et du golf.

Grâce aux nombreuses postures, le yoga va d’une part muscler en profondeur et d’autre part rééquilibrer les zones grâce aux étirements. Cela permet de compenser les effets physiques du golf afin d’éviter les déséquilibres musculaires et les risques de blessures. Le yoga permet de relaxer les muscles sous tension.

Le yoga permet d’accroître la souplesse du dos et des épaules afin de réaliser des mouvements plus amples et aisés dans la pratique du golf.

Le travail du tronc, de l’équilibre, et la relaxation des articulations sont indispensables pour améliorer son jeu.

Le contrôle de la respiration grâce au pranayama est un excellent outil pour gérer le stress, la pression d’une compétition. En contrôlant sa respiration par la pensée, celle-ci ne s’accélère pas et de ce fait le mouvement reste précis car le corps ne tremble pas.

  • Sur le plan mental

Le yoga comme le golf sont des activités qui se pratiquent généralement dans le silence. La concentration est un élément important. Le yoga apprend à rester concentrer dans une posture sans se disperser. Le golfeur a besoin de concentration que ce soit au moment de la frappe de la balle ou encore entre deux trous. Le yoga grâce à la méditation aide à se focaliser sur un point et à le visualiser intérieurement. L’esprit n’est pas dispersé, le golfeur peut visualiser la frappe et le point où il doit envoyer la balle.

De nombreux golfeurs se sont mis au yoga tel que Jack Nicklaus.

Yoga et course à pied

 

La course à pied, qu’elle soit pratiquée en cross country, marathon ou triathlon, est un sport qui sur le long terme est usant pour le corps. La course à pied et le yoga sont similaires car dans les deux pratiques, tout le corps est engagé. Le mental est un atout indispensable à la pratique de ces deux disciplines.

  • Sur le plan physique

La course à pied est un sport exigeant qui demande au corps un effort soutenu. Les articulations tels que les chevilles, les genoux ou encore les hanches sont soumises à rudes épreuves et les muscles tendus. Les coureurs connaissent tous un jour des douleurs articulaires ou encore des blessures musculaires.

Le yoga aide le coureur à mieux maîtriser son corps.

Le renforcement musculaire est indispensable pour la tonicité du corps du coureur. Une meilleure musculature du bas et du haut du corps entraîne une meilleure posture au quotidien et aussi pendant la course. Le corps se tient droit sans que cela ne demande un effort.

Le yoga balinais permet d’étirer le corps dans son ensemble. Il permet de prendre conscience de chaque partie du corps, de les activer en douceur. Les postures vont activer l’oxygène et la circulation sanguine dans le corps. Un corps plus souple entraîne moins de tension musculaire et permet de mieux gérer la course.

Après une course, le yoga permet d’étirer le corps afin d’éviter les courbatures. Cela va rééquilibrer le corps en compensant les efforts musculaires et articulaires. Un corps étiré et détendu évite le raccourcissement des muscles et évite donc les blessures.

La course à pied nécessite d’avoir une bonne respiration pour tenir la course. Un coureur qui est essoufflé perdra le contrôle de sa course tant au niveau physique que mental. Le yoga balinais accorde une importance majeure à la respiration. Le souffle permet d’oxygéner les parties du corps sous tension, de rester concentrer. Avec les différents exercices de respiration, la capacité respiratoire est augmentée. La respiration est plus aisée au quotidien comme dans la pratique de la course. Le yoga apprend à contrôler sa respiration avec son esprit et ce malgré l’effort demandé au corps. La récupération se fait plus vite après la course.

  • Sur le plan mental

La course à pied est un sport qui nécessite d’avoir un bon mental. Malgré les difficultés d’une course, le coureur doit rester concentré et ne pas se focaliser sur la fatigue musculaire, les adversaires… .

Avec le yoga balinais, la concentration est amenée sur la respiration, sur une partie du corps ou encore sur un point, un son… .

Travailler sa concentration, que ce soit à travers les postures ou la méditation, est un point essentiel dans la vie de tous les jours et dans la pratique d’un sport.

La pratique du yoga est un très bon outil pour tous les sportifs qui souhaitent compléter leur sport. Force, souplesse, équilibre, respiration et concentration sont des éléments importants tant dans la pratique du yoga que dans la pratique du sport.

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien